10 mai 2013

Des plongeurs handicapés plongent au Centre de formation des cosmonautes de la Cité des étoiles, en Russie

Des plongeurs slovènes handicapés de l'IAHD Adriatic plongent à la Cité des étoiles, en Russie

Damian Peklar est un homme très dynamique. Il fait de la moto, saute d'avions en plein vol, découpe la glace pour plonger... On en oublierait presque que ce plongeur slovène passe la plupart de son temps dans un fauteuil roulant. 

Le mois dernier, malgré leur handicap dû à une lésion de la moelle épinière, Damian et d'autres plongeurs de l'Association internationale des plongeurs handicapés de l'Adriatique (IAHD Adriatic) ont vécu une expérience unique : plonger au Centre de formation des cosmonautes Gagarine (GCTC), en Russie.

Situé à l'intérieur de la Cité des étoiles, en Russie (Zvyozdny Gorodok), le GCTC est l'un des lieux de plongée les plus exceptionnels au monde et a été baptisé ainsi en l'honneur de Youri Gagarine, le premier homme à être allé dans l'espace. Le GCTC a permis aux plongeurs, équipés d'instruments Suunto, d'accéder à un lieu que très peu de plongeurs ont eu la chance de découvrir, le lieu même où les cosmonautes russes s'entraînent à évoluer en apesanteur.

L'équipe a passé une heure dans l'eau cristalline de l'hydro-laboratoire à examiner les modules spatiaux, en compagnie de Nikita Vankov, le premier plongeur russe en fauteuil roulant à avoir obtenu la certification CMAS/CRASA. Nikita a été entraîné dans sa ville natale, Anapa, sur les bords de la mer Noire, par des entraîneurs russes de la Fondation pour le soutien du programme national russe « Dostupnaya sreda » (environnement disponible).

« C'était une plongée idyllique et la concrétisation d'un vieux rêve », explique le plongeur handicapé Damian Peklar.

« Cette expérience était une première dans le monde », ajoute le plongeur slovène Branko Ravnak, le principal organisateur de l'association IAHD Adriatic. Le réservoir de plongée en intérieur a un volume de 5 000 mètres cubes, une profondeur de 12 mètres, et possède 45 hublots d'observation. Il offre des vues uniques pour les plongeurs avec bouteille, et notamment sur les maquettes grandeur nature des modules des stations spatiales russes.

L'équipe de plongeurs était équipée de divers instruments de plongée Suunto, dont le Suunto D4i, le Suunto D6i et le Suunto D9tx. Mika Holappa, Directeur de la division Plongée chez Suunto, partage l'enthousiasme des plongeurs de l'IAHD Adriatic. « Ces plongeurs sont tellement impressionnants, nous sommes très heureux de les avoir accompagnés dans ce projet unique », explique-t-il.

Découvrez sur la page Facebook de Suunto d'autres informations sur cette plongée ainsi que d'autres récits de plongées exceptionnelles. 

À propos de l'IAHD Adriatic

Le travail préparatoire de l'association IAHD Adriatic (membre de la C.M.A.S., Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques) a débuté en 2002, lorsque le plongeur Branko Ravnak a effectué un voyage à Murter Island, en Dalmatie, avec un premier groupe de six plongeurs atteints d'une lésion de la moelle épinière. Parmi eux se trouvait Ales Povse, le plongeur handicapé le plus médaillé au monde (il a notamment plongé au milieu de requins bouledogue à Cuba, sous la glace...).

« Nous n'avions aucune idée de la façon dont nous allions procéder », se rappelle Ales Povše, « mais nous avons foncé ». Depuis, l'IAHD Adriatic s'est donné comme objectif d'apprendre aux personnes atteintes d'une lésion de la moelle épinière à devenir complètement autonomes dans l'eau.

Pour en savoir plus sur l'IAHD Adriatic ou l'aider dans sa mission visant à faire découvrir les joies de l'exploration sous-marine aux plongeurs handicapés, visitez son site Web www.iahd-adriatic.org.  


Suunto a été fondée en 1936 par Tuomas Vohlonen, un arpenteur finlandais, inventeur de la boussole à suspension liquide. Depuis, Suunto a su conserver un rôle de pionnière du design et de l'innovation dans le domaine des ordinateurs de plongée, des montres sportives et des instruments utilisés par les aventuriers du monde entier. Des plus hauts sommets aux plus profonds abysses, Suunto soutient physiquement et mentalement les aventuriers dans leur conquête de nouveaux territoires.

Le siège et l'usine de Suunto se trouvent à Vantaa, en Finlande. Employant plus de 400 personnes dans le monde, Suunto propose ses produits dans plus de 100 pays. La société est une filiale d'Amer Sports Corporation, dont les sociétés associées sont Salomon, Arc’teryx, Atomic, Wilson, Precor et Mavic.

Prev
Catch the cat or flee from the police - University students create gaming Apps for the Suunto Ambit
Suivant
Tough conditions in the first Atomic Waymaker