SuuntoRun

Comment suivre une progression avec Suunto Movescount

SuuntoRun

Comment suivre une progression avec Suunto Movescount

7 juillet 2017

N'importe quel athlète qui se fixe des objectifs sait que l'amélioration passe par le suivi de la progression. Comment procède-t-on ? Habituellement, on a recours à des tests sur le terrain ou en laboratoire. Ces tests produisent des données pertinentes. Avec Suunto Movescount, vous disposez d'outils puissants pour vous aider plus encore à analyser et suivre votre progression.

Quel est l'aspect essentiel de l'évaluation d'une progression ? Cette évaluation doit être propre au sport pratiqué. Un coureur à pied rapide n'est pas nécessairement un cycliste rapide. Pour procurer aux utilisateurs de montres Suunto une mesure simple et facile à comprendre de leur progression, nous proposons une analyse automatique pour les sports d'endurance les plus pratiqués.

Il est également important d'évaluer une progression à différents niveaux d'intensité. Pour un triathlète, le plus important sera de pouvoir voir la façon dont son niveau de base (le niveau aérobie) s'améliore, tandis qu'un cycliste sur route ayant pour objectif de remporter des sprints devra suivre la façon dont son pic de puissance restituée lors d'efforts brefs s'améliore.

OBTENIR DES DONNÉES - BEAUCOUP DE DONNÉES !

Le défi avec les analyses de progression réside dans le fait que la progression est habituellement assez lente – en particulier chez les athlètes d'élite. Il est donc réellement important de pouvoir évaluer les données sur de longues périodes.

Pour chaque sport d'endurance, Movescount recherche dans chaque Move la meilleure valeur pour les indicateurs clés. Ces valeurs sont contrôlées à partir de chaque nouveau Move enregistré avec n'importe quel produit Suunto compatible avec Movescount. Exemple : lorsqu'un coureur à pied parcourt 22 kilomètres avec une montre Spartan ou Ambit, sa course fait automatiquement l'objet d'une analyse du meilleur temps sur 1 km, 1 mile, 2 km, 3 km, 2 miles, 5 km, 10 km, 15 km et 21 km.

Le km le plus rapide

Dans ce cas, notre coureur à pied a parcouru une distance de 22,5 km à une intensité assez élevée. Nous avons isolé le kilomètre le plus rapide de sa course. C'est au départ de la course que se trouve le meilleur temps sur une distance de 1 km, à 3 min 05 s.

La distance de 3 km la plus rapide 

À partir de cette même course, les sections les plus rapides sur 1 mile, 3 km, 2 miles, 5 km, 10 km, 15 km et le semi-marathon ont également été identifiées. Dans ce cas, le meilleur temps sur une distance de 3 km est de 9 min 25 s, avec une allure moyenne de 3:08.

Chaque section a été analysée avec les changements d'altitude et la fréquence cardiaque (le cas échéant). Tout ceci s'opère automatiquement dans Movescount pour chaque course.

L'athlète dont le Move est présenté ci-dessus compte 598 Moves de course à pied dans Movescount entre 2010 et 2015. Cela veut dire que Movescount dispose de plus de 5 000 indicateurs à analyser.

L'ANALYSE DE VOTRE PROGRESSION

Lorsque les meilleures sections de chaque Move de course à pied sont identifiées, l'outil de tendance de progression fournit un aperçu de la façon dont les courses ont évolué sur une longue période.

Les sections de 3 km les plus rapides au fil du temps

Dans cet exemple, l'utilisateur s'intéresse aux temps sur 3 km entre 2010 et 2016. Les meilleurs temps de chaque année sont reportés sur un graphique de tendance dans lequel les valeurs évoluent de 13:20 à 11:20. Chaque point représente un Move avec sa meilleure section de 3 km.

Les sections de 3 km les plus rapides au fil du temps avec des limites de fréquence cardiaque

Pour réellement comprendre une progression, il faut s'intéresser aux tendances avec des intensités comparables. Donc si des mesures de fréquence cardiaque ont été prises pendant la course, il est possible de filtrer les valeurs sur la base d'une plage de fréquences cardiaques.

L'exemple ci-dessus montre comment cet athlète a sélectionné la plage de fréquence cardiaque moyenne de 125 à 131, ce qui correspond à sa zone aérobie.

À partir de ce graphique, on peut voir que son niveau aérobie en course à pied s'est amélioré sur les sections de 3 km, passant de 15:50 à 13:13. Ceci équivaut à une amélioration de son allure moyenne de 5:18/km à 4:24/km.

Conclusion ? Sur son meilleur segment de 3 km, l'athlète est plus rapide de 54 secondes avec le même effort.

Les sections de 3 km les plus rapides au fil du temps avec des limites de fréquence cardiaque

Nous pouvons faire la même analyse pour les courses de haute intensité. Prenons la zone de fréquence cardiaque anaérobie de notre athlète, qui se situe entre 147 et 154. Dans les efforts d'intensité plus élevée, sa progression est également tout à fait nette. Nous pouvons constater qu'il s'est amélioré en passant de 14:40 à 11:51 sur 3 km, ce qui équivaut à un changement d'allure de 4:53/km à 3:57/km.

DES INDICATEURS DE PROGRESSION DANS DIFFÉRENTS SPORTS

Bien sûr nous ne pratiquons pas tous exclusivement la course à pied. Certains d'entre nous sont cyclistes ou nageurs, certains même pratiquent souvent les trois disciplines. Les indicateurs suivants sont automatiquement repérés et analysés dans Movescount :

Course à pied
Meilleur temps sur 1 km, 1 mile, 2 km, 3 km, 2 miles, 5 km, 10 km, 15 km, 21 km (semi-marathon), 42 km (marathon)

Trail running
Meilleur temps sur 50 m, 100 m, 200 m, 300 m, 400 m, 500 m, 1 km, 1,5 km, 2 km et 5 km en vertical Meilleur temps sur : 1 km, 1 mile, 2 km, 3 km, 2 miles, 5 km, 10 km, 15 km, 21 km (semi-marathon), 42 km (marathon)

Cyclisme
Puissance la plus élevée sur 10 s, 30 s, 1 min, 5 min, 10 min, 20 min, 30 min, 1 h, 2 h, 3 h
Meilleur temps sur 1 km, 10 km, 20 km, 30 km, 40 km, 50 km, 90 km, 100 km, 160 km, 100 km

VTT
Meilleur temps sur 1 km, 10 km, 20 km, 30 km, 40 km, 50 km, 90 km, 100 km, 160 km, 100 km Meilleur temps en vertical : 50 m, 100 m, 200 m, 300 m, 400 m, 500 m, 1 km, 1,5 km, 2 km, 5 km

Triathlon
Meilleur temps sur : distance sprint, distance olympique, distance moyenne et longue distance

Natation
Meilleur temps sur 500 m, 800 m, 1 000 m, 1 500 m, 1 900 m, 2 500 m, 3 000 m, 3 800 m, 5 000 m

Natation en eau libre
Meilleur temps sur 500 m, 800 m, 1 000 m, 1 500 m, 1 900 m, 2 500 m, 3 000 m, 3 800 m, 5 000 m

C'est à vous de choisir la façon dont vous utilisez ces analyses pour augmenter votre entraînement – mais une chose est sûre : la connaissance a toujours fait jeu égal avec la puissance. Il est désormais temps de transformer cette connaissance en progression.  

EN SAVOIR PLUS

Apprenez à analyser un Move Movescount

Apprenez à planifier vos exercices avec le planificateur hebdomadaire 

SuuntoRun
SuuntoRide
SuuntoTri
SuuntoSwim
TutorialTuesday