Suunto s'engage à amener ce site Web au niveau AA de conformité aux directives d'accessibilité du contenu Web (Web Content Accessibility Guidelines, WCAG) 2.0 ainsi qu'à assurer sa conformité aux autres normes d'accessibilité. Adressez-vous au Service clients aux États-Unis au +1 855 258 0900 (appel gratuit) si vous rencontrez des problèmes pour accéder aux informations de ce site Web.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER | RETOURS GRATUITS

Suunto D4i Guide d'utilisation -

Temps d'interdiction de vol et de surface

Une fois de retour à la surface, le Suunto D4i continue d'indiquer des alarmes et des informations de sécurité après la plongée. Si vous devez, une fois votre plongée terminée, patienter jusqu'au prochain vol, l'indicateur d'interdiction de vol s'affiche dans tous les modes.

nofly

Pour obtenir davantage d'informations sur les temps de surface et d'interdiction de vol, accédez au mode Plongée.

Suunto D4i affiche le temps écoulé depuis la dernière remontée à la surface dans le champ Surf t.. Le symbole Avion indique que vous ne devez pas prendre l'avion. Le champ No Fly (Interdiction de vol) intègre un compte à rebours pour indiquer le temps restant jusqu'à l'autorisation de vol.

suface nofly time Dseries

Le temps d'interdiction de vol est d'au moins 12 heures, il est égal au temps de désaturation lorsque ce celui-ci est supérieur à 12 heures. Pour les temps de désaturation inférieurs à 70 minutes, aucun temps d'interdiction de vol ne s'affiche.

Lorsque la décompression est ignorée en cours de plongée, le Suunto D4i accède en état d'erreur permanente (référez-vous à la section Statut d'erreur (verrouillage d'algorithme)), la durée d'interdiction de vol sera maintenue à 48 heures.

AVERTISSEMENT:

IL EST DÉCONSEILLÉ DE PRENDRE L'AVION TANT QUE LE DÉCOMPTE DE LA DURÉE D'INTERDICTION DE VOL DE L'ORDINATEUR N'A PAS ATTEINT LE ZÉRO. AVANT D'EFFECTUER UN VOL EN AVION, ACTIVEZ TOUJOURS L'ORDINATEUR POUR VÉRIFIER LA DURÉE D'INTERDICTION DE VOL RESTANTE ! Voler ou voyager à une altitude plus élevée durant la période d'interdiction de vol peut significativement augmenter les risques d'ADD. Lisez les recommandations fournies par le Réseau d'alerte des plongeurs (DAN). Il n'existe aucune règle de voyage en avion après plongée garantissant une prévention totale des accidents de décompression.

Le Réseau d'alerte des plongeurs (DAN) recommande les temps d'interdiction de vol suivants :

  • Respecter un temps de surface de 12 heures minimum avant un déplacement sur des lignes commerciales (avec une mise sous pression correspondant à 2 400 m [8 000 ft] d'altitude) afin d'éviter toute apparition de symptômes d'accident de décompression.
  • Les plongeurs prévoyant des plongées journalières sur plusieurs jours ou effectuant des plongées avec décompression devront prendre des précautions spéciales et respecter un intervalle de temps prolongé supérieur à 12 heures avant de prendre un avion. De plus, l'UHMS (Undersea and Hyperbaric Medical Society) propose qu'un plongeur utilisant des bouteilles d'air standard et ne présentant aucun symptôme d'accident de décompression attende 24 heures avant de prendre un avion dont la pression en cabine correspond à 2 400 m (8 000 ft) d'altitude. Les deux uniques exceptions à cette recommandation sont les suivantes :
    • Lorsque le plongeur a accumulé moins de deux (2) heures de plongée au cours des dernières 48 heures, un intervalle de temps en surface de 12 heures est recommandé avant le vol.
    • Suivant une plongée ayant requis un palier de décompression, le vol doit être retardé d'au moins 24 heures, et si possible, de 48 heures.

Suunto déconseille aux plongeurs de prendre l'avion jusqu'à la satisfaction des conditions du DAN, de l'UHMS, ainsi que les conditions d'interdiction de vol.

Sommaire