Suunto s'engage à amener ce site Web au niveau AA de conformité aux directives d'accessibilité du contenu Web (Web Content Accessibility Guidelines, WCAG) 2.0 ainsi qu'à assurer sa conformité aux autres normes d'accessibilité. Adressez-vous au Service clients aux États-Unis au +1 855 258 0900 (appel gratuit) si vous rencontrez des problèmes pour accéder aux informations de ce site Web.

LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 100€ | FËTE DES MÈRESRESTEZ EN FORME AVEC SUUNTO | RETOURS GRATUITS PROLONGES A 30 JOURS | INSCRIVEZ VOUS À LA NEWSLETTER SUUNTO

Suunto EON Steel Guide d'utilisation - 1.6

Lexique de plongée

TermeExplication
Plongée en altitudeUne plongée effectuée à plus de 300 m (1 000 ft) au-dessus du niveau de la mer.
Vitesse de remontéeLa vitesse à laquelle le plongeur remonte vers la surface.
Temps de remontéeLa durée minimale nécessaire pour atteindre la surface lors d'une plongée avec décompression.
CCRRecycleur à circuit fermé. Système permettant de recycler l'air expiré.
PlafondDans une plongée avec décompression, la profondeur la moins importante à laquelle le plongeur peut remonter, basée sur la charge de gaz inerte calculée.
CNSToxicité pour le système nerveux central. La toxicité est causée par l'oxygène. Peut causer une variété de symptômes neurologiques. Le symptôme le plus important est la convulsion épileptique pouvant causer la noyade d'un plongeur.
CNS%Fraction limite de toxicité pour le système nerveux central.
CompartimentVoir Groupe de tissus
DCSAccident de décompression. L'une des diverses maladies résultant directement ou non de la formation de bulles d'azote ou d'hélium dans les tissus ou les fluides corporels, en conséquence d'une décompression mal contrôlée.
DécompressionTemps passé à un palier ou à une plage de décompression avant de faire surface pour évacuer naturellement l'azote absorbé des tissus.
Zone de décompressionLors d'une plongée avec décompression, plage de profondeur se situant entre le plancher et le plafond et dans laquelle un plongeur doit s'arrêter momentanément pendant la remontée.
Série de plongéesUn groupe de plongées successives entre lesquelles l'ordinateur de plongée indique la présence d'azote absorbé. Lorsque l'absorption d'azote atteint zéro, l'ordinateur de plongée se désactive automatiquement.
Temps de plongéeTemps écoulé entre l'immersion et la remontée à la surface en fin de plongée.
PlancherPendant une plongée avec décompression, profondeur la plus importante à laquelle il est recommandé de s'arrêter pour une décompression efficace.
He%Le pourcentage ou la fraction d'hélium dans le gaz respiratoire.
MODLa profondeur d'utilisation maximale d'un gaz respiratoire est la profondeur à laquelle la pression partielle d'oxygène (pO2) du mélange gazeux dépasse la limite de sécurité.
Plongée multi-niveauxUne plongée unique ou des plongées successives comprenant le temps passé à différentes profondeurs et ne comportant par conséquent pas de limites de décompression qui ne soient pas déterminées uniquement par la profondeur maximale atteinte.
Nitrox (Nx)En plongée sportive, fait référence aux mélanges dont la fraction d'oxygène est supérieure à celle de l'air.
Non décompressionDurée sans paliers décompression. La durée maximale pendant laquelle un plongeur peut rester à une profondeur donnée sans avoir à effectuer des paliers de décompression pendant la remontée suivante.
Plongée sans décompressionToute plongée permettant une remontée directe à la surface, sans interruption.
Temps sans décomp.Abréviation de limite de temps sans décompression.
OCCircuit ouvert. Système évacuant l'intégralité du gaz exhalé.
OTUUnité de tolérance d'oxygène. Employé pour mesurer la toxicité du corps, causée par une exposition prolongée à des pressions partielles d'oxygène élevées. Les symptômes les plus courants sont l'irritation des poumons, une sensation de brûlure dans la poitrine, la toux et une réduction des fonctions vitales.
O2%Le pourcentage ou la fraction d'oxygène dans le gaz respiratoire. L'air normal contient 21 % d'oxygène.
pO2Pression partielle d'oxygène. Limite la profondeur maximale à laquelle le mélange gazeux peut être utilisé en toute sécurité. La limite de pression partielle de réserve est de 1,6 bar. Les plongées situées au-delà de cette limite provoquent une toxicité immédiate de l'oxygène.
Plongée successiveToute plongée dont les limites de durée de décompression sont affectées par l'azote résiduel absorbé pendant les plongées précédentes.
Azote résiduelLa quantité d'azote en excès restant dans le corps d'un plongeur après une ou plusieurs plongées.
RGBMModèle à gradient de bulles réduit. Un algorithme moderne permettant de contrôler les gaz dissous et libres dans le corps du plongeur.
Scaphandre autonomeAppareil autonome de respiration sous l'eau.
Temps en surfaceTemps écoulé entre la position en surface à l'issue d'une plongée et l'immersion de la prochaine plongée.
Groupe de tissusConcept théorique employé pour modéliser les tissus du corps humain en vue de construire les tables ou calculs de décompression.
TrimixUn mélange de gaz respiratoires composé d'hélium, d'oxygène et d'azote.

Sommaire